B) Les relations au travail

 

 

Les relations au travail sont devenues très importantes dans notre société mais engendrent également une forte source de stress.

 

« Les personnes stressées n’ont généralement pas ou peu de loisirs, de temps de récupération, elles ne s’accordent pas de temps pour prendre soin d’elles. Ces personnes ont du mal à faire une distinction entre le travail, la famille et la vie sociale. Les relations au travail peuvent donc provoquer des tensions dans la vie sociale de l'individu » propos de Lydie MANACH.

 


=>  Le stress peut être dû à un mauvais milieu social :


-    Le manque de solidarité des collègues

 

-    Le manque d’aide ou de soutien de la part des collègues et/ou des supérieurs hiérarchiques

 

-    Les mauvaises relations entre collègues et/ou avec les supérieurs

 

-    Le harcèlement moral

 

-    Une direction distante ou peu communicante

 

-    Compétition ou conflits entre les membres du personnel

 

-    L'absence de communication

 

-    Le management peu participatif, autoritaire, déficient

 

-    L'absence ou faible reconnaissance du travail accompli

 

 

=>  Le stress peut également être dû à un déséquilibre entre vie privée et vie professionnelle :

 

 

         Ne vivre que pour son travail, effectuer 12 heures par jour, ne jamais s’interrompre ou y penser en permanence et négliger sa vie privée peut conduire à une situation de stress importante.

 

 

       Le népotisme*, les troubles de la personnalité (harcèlement moral ou sexuel), la bêtise, la méchanceté, l’homophobie et la xénophobie peuvent également provoquer de forte sources de stress.

 

 


« Un fonctionnaire de l’Etat rentrant de vacances découvre son bureau vidé, ses affaires professionnelles et personnelles sont dispersées au sol, son bureau a changé de local. Le fonctionnaire est choqué, c’est une violation de l’intimité ».



Il expose également une autre consultation qui relève de l’absence du respect de la vie privée : « « En quelle année as-tu eu ton diplôme ? » demande une assistante à sa collègue, elle répond, l’autre lui dit « un diplôme aussi vieux, ça n’a aucune valeur ma pauvre ! » ».

 


Plus tard dans la conférence, il nous décrit un autre témoignage poignant : « L’autre jour, j’ai reçu un monsieur extrêmement ému parce que, me dit-il, sous le coup du stress au travail, il rentre chez lui et pour une babiole, il donne une gifle à sa fille de 12 ans, il me dit : « Monsieur, je n’avais jamais porté la main sur ma fille » ».

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site